• Purifier l'organisme Puplinge

    Le corps humain et les toxines

     

    De nos jours, les médecins suisses sont confrontés à des pathologies plus caractéristiques du troisième millénaire. Les maladies qui ont ravagé le Moyen-Âge et la renaissance, comme la peste et le choléra, ainsi que la poliomyélite ont migré vers des pays plus exotiques. Le praticien est aujourd’hui sollicité pour des syndromes assez rares autrefois. Les symptômes sont souvent visibles sous forme de graisses épaisses éparpillées sur toutes les zones du corps, en particulier sur le ventre et les membres inférieurs. Chez les cas les plus graves, les joues et le menton sont si proéminents que le cou semble disparaître sous une épaisse enveloppe adipeuse. 

     

    Contamination par l’alimentation

    Purifier l'organisme Puplinge

     

    Le surpoids n’est qu’un effet parmi tant d’autres des bouleversements des paramètres nutritionnels qui sont survenus, pour la plupart, au siècle dernier. Une explosion de denrées alimentaires faciles à conserver, produites à la chaîne avec des procédés techniques industrialisés à outrance, a permis une certaine accessibilité de la nourriture de bas de gamme. Les prix chutent de manière à ce que les personnes les plus démunies puissent se nourrir décemment. L’offre est si importante que la demande ne l’épuise pas. Certains aliments tout à fait consommables, mais qui ne cadrent pas ni avec les critères esthétiques ni avec la santé sont consommés à outrance.  Le comble, c’est que cette nourriture industrielle est aussi la source de diverses maladies modernes. Les insecticides et les engrais chimiques laissent des traces indélébiles dans l'organisme. En véritable éponge à poison, le corps assimile toutes les impuretés apportées par l’alimentation. Le système digestif absorbe, stocke et diffuse toutes les toxines dans les autres organes. Le foie ou le colon sont alors congestionnés, cela peut facilement contaminer d’autres réseaux, comme la circulation sanguine, entre autres. 

     

    Purification et évacuation

     

    Pour fonctionner dans des conditions optimales, un individu vivant dans le milieu occidental moderne doit faire en sorte de se débarrasser du poison accumulé, et cela de manière régulière. Le médecin suisse peut par exemple parler à son patient de cure détox. Cette évacuation provoquée des déchets encombrants s'opère de manière tout à fait naturelle, sans passer par d’autres éléments chimiques assemblés en laboratoires. Souvent accompagné d’un régime minceur, le processus est très utile pour purifier chaque partie de notre corps. Les huiles essentielles, les plantes aromatiques et les épices, les écorces et les racines améliorent la circulation du sang, la libération des enzymes de digestion et donnent un rendu esthétique agréable à la peau. Des routines anti stress permettent de se libérer des toxines auto-produites par le corps, comme les séances de yoga ou de méditation. La libération des hormones de plaisir, comme l’endorphine, contre balance l’excès de cortisol, qui est le résultat du stress. 

     

    Alimentation et supplémentation

     

    Une alimentation classique, telle qu’elle est possible dans les supermarchés des métropoles européennes, s’avère être une source de graisse et de prise de poids rapide. Pour se nourrir de manière convenable, il est conseillé de se tourner vers de la nourriture bio ou de cultiver un potager. Toute cure n’est efficace que si l’on ingurgite des aliments sains et complets. Cette dernière qualification est si importante que même le régime le plus complet prescrit par un praticien expérimenté comporte souvent des compléments, si on veut booster la détox au maximum de ses possibilités. Par exemple, au cours d’une perte de poids rapide, une personne perd une quantité de vitamines liposolubles. Ces dernières étant fortement liées à la performance du système immunitaire, il s'agit de réinjecter ces molécules pour rééquilibrer la balance. De même, lors des séances de sport, l’organisme d’un Olympien est mis à rude épreuve, libérant cortisol et acide lactique en grande quantité. Tout cela doit être évacué par des drainages lymphatiques et une supplémentation nutritionnelle, sous forme de zinc et de magnésium, qui favorise la récupération musculaire et nerveuse de l’individu. 

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :